A propos des systèmes ESEC

Un système d’enregistrement et de statistiques de l’état civil (ESEC) sert à fusionner toutes les données pertinentes du registre d’état civil et du système d’information sur la santé dans le but de produire des statistiques de l’état civil.

 Le saviez-vous?

  • Plus de 1,1 milliard de personnes dans le monde entier sont incapables de prouver leur identité légale.
  • Les naissances de près d’un quart des enfants dans le monde de moins de 5 ans n’ont jamais été enregistrées.
  • 56,4 millions de personnes meurent chaque année dans le monde. En 2015, seulement la moitié de tous les décès ont été enregistrés dans les systèmes d’enregistrement des décès nationaux avec des informations sur la cause du décès.

Pourquoi l’enregistrement civil et les statistiques de l’état civil sont-ils importants?

Lorsque les pays sont dotés de systèmes d’enregistrement et de statistiques de l’état civil efficaces, tout le monde y gagne. L’enregistrement universel des naissances, des décès (ainsi que leurs causes), des mariages et des divorces, combiné avec l’émission de certificats d’état civil, permet aux personnes de prouver leur propre identité en vue d’accéder aux services publics de base comme la santé, l’éducation et la protection sociale. Cela leur permet aussi d’exercer leurs droits, notamment voter ou percevoir un héritage.

Lorsque les pays sont en mesure de générer et d’analyser des statistiques en temps réel, ils peuvent planifier correctement des programmes de développement prioritaire et réussir leur mise en application. Il est particulièrement important de ventiler les données tirées des registres d’état civil par sexe et autres variables pertinentes pour répondre aux besoins des populations vulnérables et suivre les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable dans les domaines de l’éducation, de la santé ou de l’égalité des sexes.

Le saviez-vous?

  • Les données requises pour faire le suivi de 12 des 17 objectifs de développement durable et 67 indicateurs reposent sur des systèmes ESEC performants.
  • L’un des objectifs des objectifs de développement durable – spécifiquement 16.9 – est de fournir une identité légale pour tous d’ici 2030, y compris l’enregistrement des naissances.
  • Dans presque tous les pays à faible revenu et dans certains pays à revenu intermédiaire, les systèmes ESEC ne produisent pas en temps voulu les données nécessaires au suivi des indicateurs des objectifs de développement durable.

Les systèmes ESEC dans le contexte des objectifs de développement durables

Les objectifs de développement durable (ODD) et la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent (2016-2030) établissent des objectifs de développement ambitieux pour l’avenir.

Dans le contexte d’un développement à long terme, le programme relatif aux ODD reconnaît que les systèmes d’ESEC novateurs et durables, intégrés avec les systèmes de carte d’identité nationale et de santé, constituent des moteurs puissants pour favoriser des économies plus inclusives et un vaste éventail de futurs avantages au chapitre du développement. En effet, ceux-ci produisent des données de mesure essentielles pour beaucoup d’indicateurs et d’objectifs axés sur la population : par exemple, l’objectif 16 fait spécifiquement référence au fait de garantir à tous une identité juridique, y compris l’enregistrement de la naissance. En ce qui concerne l’objectif 3 lié à la santé, les statistiques de l’état civil sont nécessaires pour la surveillance des objectifs clés relatifs à la mortalité, y compris la réduction des décès maternels, néonatals et infantiles.

Pour en savoir plus sur les systèmes ESEC, veuillez consulter notre série de vidéos d’experts ESEC.