Anette Bayer Forsingdal

Anette Bayer Forsingdal a été nommée directrice de la direction de l’enregistrement de la population nationale, de l’identification et de la production au service de l’enregistrement des données d’état civil du ministère des Affaires intérieures et de l’Immigration, en juin 2014. Avant sa nomination, elle avait été affectée par l’UNICEF à titre de consultante au même service pendant quatre ans. Elle a travaillé en tant que consultante dans différents secteurs avant de commencer son travail à l’enregistrement des faits d’état civil.

Pendant son mandat au ministère des Affaires intérieures et de l’Immigration, elle a dirigé plusieurs projets avec succès, notamment l’ouverture d’installations hospitalières et un projet de numérisation à profil élevé visant à numériser tous les processus du service d’enregistrement des faits d’état civil. Elle a dirigé la mise en place d’un nouveau système d’enregistrement de la population nationale intégré et en ligne, qui contient tous les enregistrements d’état civil (notamment l’enregistrement de l’identification) sous un seul profil démographique. Le logiciel est conçu et maintenu par le Cabinet du premier ministre, en étroite consultation avec les principales parties prenantes. Elle dirige actuellement la conception et la mise en oeuvre d’un système de guichet pour l’enregistrement de la population nationale, qui vise à faire le suivi de tous les documents reçus et traités par le service, notamment des systèmes de notification des naissances et des décès en ligne, au ministère de la Santé. La notification des naissances en ligne est actuellement mise en oeuvre dans neuf hôpitaux du pays, alors que le système de suivi de l’identification a été lancé en septembre 2016. Anette Bayer Forsingdal dirige également les réformes des cadres juridiques relatifs à l’administration des faits d’état civil.

Anette Bayer Forsingdal a ouvert la voie à une plus étroite collaboration entre les principales parties prenantes, telles que le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Sûreté et de la Sécurité, le ministère de la Justice et l’organisme chargé des statistiques de la Namibie. Toutes les principales parties prenantes participent au système d’enregistrement des faits d’état civil et d’établissement des statistiques de l’état civil de la Namibie, et le plan stratégique connexe a été conçu en 2014.

Qualifications universitaires :

  • Maîtrise en histoire de l’Université de Copenhague, Copenhague, Danemark
  • Baccalauréat en histoire et en sociologie de l’Université de Copenhague, Copenhague, Danemark